Matin, midi et soir

Voilà une semaine que j’ai rencontré monsieur Foover. Depuis, ma vie est devenue un enfer. La direction a décidé de mobiliser l’ensemble des départements pour la commercialisation de la téléportation. Les uns réfléchissent à quel mode privilégier (teleportation personnelle ou centre de teleportations), les autres au packaging, à la campagne de publicité, aux différents contacts dans les autres entreprises, au prix, à l’acheminement de l’énergie. Certains doivent même envisager le monde post-teleportation : nombre d’utilisation, capacité d’énergie nécessaire, nombre de personnes délaissant l’Aerus, donc changement de la fréquence, baisse des couts d’énergie pour l’Aerus… L’entreprise tourne autour de la téléportation alors que le docteur Leming n’a pas encore procédé aux premiers tests. Il faut faire vite, il faut être prêt rapidement. Sauf que tout cela semble dépendre de moi, et mes nerfs sont soumis à rude épreuve.

Dès l’arrivée au bureau le matin, les messages vidéos sont nombreux de la part du conseil d’administration, pour m’incendier, me pousser à avancer, me rappeler l’importance capitale de cette avancée. Quelqu’un frappe à la porte toutes les 10 minutes pour me demander des informations sur l’avancée du projet, ce que je peux comprendre puisqu’ils se trouvent eux aussi soumis au meme stress que moi. Les réunions s’enchainent. Equipe marketing, équipe commerciale, équipe technique, équipe comptable, équipe statistiques, équipe environnement, équipe ergonomie, équipe relations internes, équipe relations externes… Qui aurait pu croire qu’au sein de la meme entreprise pouvaient coexister autant d’équipes dont le travail semble si identique. « Ah mais non monsieur Simons, le travail de mon equipe n’est pas de savoir combien le vendre, mais en combien d’exemplaire, ça n’a rien à voir. » « Non monsieur, je ne suis pas là pour savoir à qui le vendre, mais à qui fournir l’assistance technique, ce ne sont pas du tout les mêmes personnes. ». Moi qui suis pratiquement né pour faire ce travail, je semble totalement dépassé par les événements. Ces équipes, que j’ai du pourtant rencontrer de nombreuses fois durant ma carrière, semblent me tomber dessus toutes en même temps et je suis perdu.

Le docteur Leming m’a assuré que d’ici quelques jours, nous pourrons procéder aux premiers tests, avec la nouvelle machine, sur des organismes complexes, sans évidemment aborder la question du test humain « Chaque chose en son temps monsieur Simons, sauter les étapes pourrait s’avérer très dangereux. » Je doute que monsieur Foover saute de joie en apprenant que nous avons réussi à téléporter une pomme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :