La solution

Je me couche, ce soir là, particulièrement chamboulé et inquiet. Mon sommeil est agité, et le réveil n’est que plus douloureux. L’instant, au réveil, où tous nos problèmes semblent s’être envolés ne dure pas, et la raison de ma présence ici ainsi que les révélations de la veille, me reviennent rapidement.

Lorsqu’il remarque que je me suis réveillé, Marc vient vers moi :

« – Écoutez Arnaud, je vous ai entendu parler seul hier, vous ne faisiez pas trop attention à moi et sembliez très préoccupé. J’ai compris qu’il fallait que vous agissiez, pour prévenir les gens comme vous de notre existence. Je pense pouvoir vous aider… »

Un paraset

Il m’explique alors sa passion pour les anciens outils de communication, qui permettaient, bien avant nos systèmes de communication actuels, de transmettre des sons à distance. Il m’explique qu’il sait comment faire fonctionner une machine appelée « paraset« , qu’il sait où en trouver et où trouver un générateur. Sans comprendre tous les détails techniques tellement il semble enthousiaste, je sais où il veut en venir. Si nous arrivions à faire marcher ce paraset, et si nous ne sommes pas trop éloignés d’une ville, nous devrions pouvoir entrer en contact avec d’autres personnes.

Marc m’explique que, outre le problème pour convaincre Paul, son client, de nous prêter à la fois son paraset et un vieux generateur d’électricité, il nous faut savoir à quelle fréquence émettre. Il semblerait impossible d’émettre sans connaitre la fréquence, et en tester plusieurs demanderait trop d’energie. Ce problème de fréquence me rappelle une discussion avec un de mes chercheurs, Vernon Dirus, qui me racontait que lors de recherches précédentes, il avait été amené à proceder à des essais de transmission, et qu’en utilisant une mauvaise frequence, il avait interféré, dans un faible périmètre, avec le systeme de télécommunication. Les immeubles environnants avaient pu entendre ses tests. Cela était resté sans conséquence, personne n’avait averti les autorités grace à l’intervention de l’entreprise, qui ne souhaitait pas que cette histoire s’ébruite. Je crois me souvenir de la fréquence dont il m’avait parlé, il faut bien que mes compétences soient utiles, et l’indique à Marc.

Nous partons alors immédiatement chez son client. Je laisse Marc lui expliquer son idée, et Paul semble d’accord pour nous aider. Son grand-père, qui est lui aussi présent, nous explique qu’il a déjà pensé à joindre l’autre coté. Le problème le plus sensible est l’alimentation, qu’il garde en cas d’extrême urgence. Marc lui explique que notre usage sera très court, que l’énergie utilisée ne sera donc pas importante. J’ajoute que si nous arrivons à contacter quelqu’un, les problèmes d’énergie ne dureront surement pas. Paul hésite, mais son grand-père le motive pour nous aider. Ce dernier avait rapidement abandonné l’idée, à cause des problèmes techniques, dont la fréquence, mais aussi et surtout parce qu’il pensait que nous étions déjà au courant et que cela s’avèrerait inutile. Paul nous avoue que l’électricité n’a finalement pas tant d’importance pour lui, et qu’il préfère tenter de changer les choses, d’améliorer la situation de ses semblables. Qu’il rêve de pouvoir connaitre le monde décrit dans les livres, et que si cela peut l’en approcher, il est prêt à consentir à ce petit sacrifice.

Paul procède à de nombreux branchements, relie le paraset au système d’alimentation, Marc l’aide pour faire fonctionner le paraset, et le grand-père de Paul m’explique comment régler la fréquence et où parler. Je réfléchis à ce que je vais devoir dire, nous alimentons la machine, Marc me fait signe que je peux parler.. (dernier article)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :